La Région et les missions des parcs

Créés à l’initiative de la Région, en concertation étroite avec l’ensemble des collectivités territoriales et des acteurs locaux, les Parcs naturels d’Île-de-France préservent l’authenticité et la variété des patrimoines naturels, culturels et architecturaux du territoire. Ils sont source d’innovation et d’expérimentation dans de nombreux domaines, en particulier en faveur de la transition écologique et énergétique.

Véritables outils de la politique d’aménagement du territoire, les parcs naturels contribuent à atteindre les objectifs régionaux et à répondre aux orientations du Schéma directeur de la région Île-de-France (Sdrif). Ils participent ainsi tant à la maitrise de la consommation d’espaces qu’à l’attractivité de la région. Entre urbanité et ruralité, les Parcs naturels régionaux apportent aux territoires ruraux les fondements d’un développement économique, social, environnemental.

Les missions des Parcs naturels d’Île-de-France

Les Parcs naturels d’Île-de-France ont pour missions de protéger et de valoriser les patrimoines mais aussi de dynamiser des territoires grâce à une politique d’aménagement et de développement menée en concertation avec la population.

Plus précisément, conformément aux dispositions de l’article R. 333-1 du code de l’environnement, les Parcs naturels régionaux ont pour missions de :
. protéger les paysages et le patrimoine naturel et culturel ;
. contribuer à l’aménagement du territoire ;
. contribuer au développement économique, social, culturel et à la qualité de la vie ;
. contribuer à assurer l’accueil, l’éducation et l’information du public ;
. réaliser des actions expérimentales ou exemplaires dans les domaines cités ci-dessus et contribuer à des programmes de recherche.

Les parcs naturels sont régis par une charte, expression du projet de territoire partagé par le syndicat mixte d’aménagement et de gestion du parc, ainsi que par l’ensemble des collectivités territoriales et des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre l’ayant approuvée et par l’État, en lien avec les partenaires associés. Tous sont des acteurs de sa mise en œuvre.

Les Régions sont les principaux financeurs des parcs naturels, aux côtés des départements et collectivités locales.

Les actions menées par les quatre parcs franciliens en font des partenaires privilégiés dans la mise en œuvre du Schéma directeur de la région Île-de-France (Sdrif).

Quatre priorités

Les Parcs naturels d’Île-de-France, des partenaires privilégiés de la mise en œuvre du projet d’aménagement régional.

Les quatre parcs naturels et les deux autres en projets ont un rôle majeur dans le développement et la structuration des espaces ruraux et périurbains.

La Région donne aux parcs naturels les moyens d’intervenir en faveur de la biodiversité et plus globalement de la transition écologique et énergétique, dans les projets structurants pour le développement de l’Île-de-France : le développement économique et la création d’emplois, la structuration des filières locales et des circuits courts, le renouvellement de l’habitat et la construction de logements, la maîtrise de l’étalement urbain.

Les Parcs naturels d’Île-de-France, territoires d’expérimentations dans la construction de l’écorégion

Les chartes des parcs traduisent la volonté commune des acteurs de s’engager dans une démarche partagée d’exemplarité et d’innovation : soutien aux écofilières, énergies renouvelables, tourisme durable, valorisation de la biodiversité, etc. Les quatre parcs se sont ainsi penchés sur la question de l’intégration de la Trame verte et bleue dans les documents d’urbanisme locaux, dans le cadre de l’appel à projets de l’État « Arcs écologiques franciliens ». Les parcs sont d’ailleurs pleinement associés à la mise en œuvre du Schéma régional des continuités écologiques, tout comme à celle du Schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie.

Les Parcs naturels d’Île-de-France, territoires majeurs pour le tourisme et les loisirs franciliens

Dans leur dimension touristique et de loisirs, les parcs naturels offrent une large diversité d’espaces récréatifs de proximité que bien souvent les populations urbaines franciliennes méconnaissent. Dans le contexte de croissance de la demande en matière de tourisme de proximité et de tourisme vert, le Sdrif invite à développer et à diversifier le tourisme en Île-de-France, notamment en créant les infrastructures nécessaires aux tourismes vert, de loisirs, fluvial, etc.

Chaque Parc naturel régional œuvre pour la mise en réseau des acteurs touristiques et la création d’activités et d’emplois liés.

Le réseau interparcs, mieux communiquer sur les actions pour capitaliser les expériences

Les quatre parcs franciliens constituent un réseau tant en termes de continuités écologiques que de savoir-faire dans l’aménagement équilibré des territoires. À ce titre, ils doivent jouer un rôle de précurseur et de catalyseur, et être force de proposition pour l’ensemble de l’espace rural francilien.  À l’échelle de l’Île-de-France, le renforcement du réseau contribue à une meilleure connaissance et reconnaissance des Parcs naturels.