Tisser des liens entre culture et territoires

Parce que les Parcs naturels d’Île-de-France sont aussi des lieux de vie, de rencontres et de création, la culture occupe une place de choix parmi les actions menées. Valoriser l’existant et inviter au voyage, voici les maîtres mots de ces projets.

Vexin français

 « Voyage auprès de mon arbre » est un projet initié par le Parc naturel du Vexin français. Traiter du sujet des arbres et des haies isolées dans les paysages de grande culture n’est pas à première vue éminemment culturel. Et pourtant… Aujourd’hui, il est nécessaire de faire preuve d’inventivité dans la prise en compte de la dimension culturelle de ces éléments dans le paysage. C’est dans ce cadre que le Parc a fait le pari de parler de l’agriculture par le biais de la culture.

Dix agriculteurs se sont pris au jeu de l’interview pour parler de leur perception du paysage, de leur environnement de travail et donc du Vexin français. Un web-documentaire a été créé autour de ces témoignages (à voir ou à revoir ici).

Haute Vallée de Chevreuse

Le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse abrite des monuments exceptionnels mais aussi des ateliers d’artistes surprenants. Le Parc vous invite à découvrir notamment les maisons ateliers des architectes André Wogenscky à Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Alvar Aalto à Bazoches-sur-Guyonne ou encore la maison troglodyte de Jacques Couëlle à Chevreuse.

Le Parc recueille et cultive les regards d’artistes et d’habitants sur le territoire, au gré de diverses manifestations. Des marches à travers la plaine de Jouars à Montfort sont par exemple organisées, dans une approche poétique et artistique. Les échanges entre participants – nommés « les arpenteurs » – font appel à leurs souvenirs, récits personnels, espérances, projections dans les paysages traversés. Chaque marche fait l’objet de la réalisation d’un film ou d’un recueil de croquis.

Gâtinais français

Percevoir le territoire et son évolution par le biais de compositions artistiques : c’est l’initiative du Parc du Gâtinais français qui invite des artistes locaux à créer des animations autour des paysages, et ce à l’intention des habitants. Édouard Sautai, plasticien, a ainsi investi les paysages du plateau de Mondeville-Videlles. Il propose la création d’outils d’observation (capsule mobile, perspectographe, camera obscura...), des conférences et des randonnées commentées... De leur côté, les Allumettes associées ont théâtralisé les paysages du plateau du Gâtinais sud : animations dans les bus scolaires, représentation en plein air, au cœur des paysages...

Oise-Pays de France

Centre culturel de rencontre, l’Abbaye de Royaumont a pour mission au travers de sa Fondation créée en 1964, de conserver et d’enrichir le site, de lui donner vie en le mettant au service des artistes et de le rendre accessible au public le plus diversifié. Le Parc naturel régional Oise – Pays de France accompagne l’Abbaye dans ses projets. Ainsi il a soutenu l’aménagement d’un jardin-verger qui participera à la conservation d’espèces et variétés anciennes du territoire, dont la préservation est primordiale pour le maintien de la biodiversité. Enfin, l’Abbaye de Royaumont fait partie des 27 partenaires éducatifs du Parc et accueille à ce titre des classes de primaire qui participent aux programmes pédagogiques proposés par le Parc naturel régional Oise – Pays de France.

Comité régional du tourisme Paris Île-de-France (CRT)

Le Comité régional du tourisme, par son action auprès des acteurs du tourisme, assure la promotion et le développement de la destination Île-de-France.